Apprenti de l’année

 

Apprenti de l’année : Djakuy za nagorody

Voilà comment la gagnante du prix de l’apprenti de l’année 2017 dirait « merci pour cette récompense » dans sa langue maternelle, l’ukrainien. Le chemin qu.

La bergère devenue économiste financièreFrom herdswoman to financial economist

Une apprentie désireuse de progresser et douée pour les langues
« Rien qu’à la lecture des candidatures aux postes d'apprentis, nous sentions déjà que Kseniia avec quelque chose de spécial. Cette intuition s’est confirmée lors de l’entretien sur Skype. Nous ne pouvions que constater que cette candidate était très motivée et cela s’est avéré être le cas par la suite. C’est une jeune fille active qui sait ce qu’elle veut », déclare Lisbeth Pedersen, directrice comptable chez SKOV A/S et responsable hiérarchique directe de Kseniia. 


Tout au long de son apprentissage, Kseniia a complété toutes les tâches qui lui ont été assignées diligemment et avec le plus grand soin. Elle est toujours prête à assumer de grandes responsabilités et est appréciée non seulement par la direction, mais également par ses collègues. Le caractère joyeux de Kseniia a gagné les cœurs de ses collègues et elle a trouvé sa place au sein de l’entreprise dès le premier jour. La société a découvert au fil du temps que ses compétences linguistiques sont une autre corde à son arc.

 


Kseniia se débrouille très bien dans sa langue natale, mais elle travaille aussi constamment à l’amélioration de ses compétences en danois, qui atteignent déjà un niveau très élevé. Kseniia a récemment rédigé un rapport sur la façon dont l’entreprise pourrait économiser de l'argent dans le domaine de la téléphonie et d’Internet. La société est maintenant en train de mettre en œuvre les solutions présentées dans son rapport.

 

À l'automne, Kseniia Stentoft, accompagnée des gagnants des autres prix décernés aux apprentis dans d'autres régions du pays, sera invitée à déjeuner à la confédération des industries danoises à Copenhague, en compagnie de Karsten Dybvad, PDG de DI et Claus Jensen, président de l’union danoise des ouvriers métallurgiques.